MES DERNIÈRES LECTURES

November 24, 2016

 

L’Automne, c’est le retour des moments cosy, on reste un peu plus chez soi, on pense aux prochains cadeaux qu’on pourrait mettre sous le sapin. Cet article est un compte rendu de mes dernières lectures : des surprises et des déceptions…il en faut pour tous les goûts. =)

Je vous préviens ça va vous prendre un peu de temps car j’ai plusieurs idées et impressions à partager < alors prêt…partez…blabla à gogo>

 

Tout d’abord, le livre de poche « Les Identités Meurtrières » écrit par Amin Maalouf de l’Académie Française < monsieur sisi ;-) >. Ce bouquin m’a été conseillé par une amie (Merci Laura au passage qui me l'avait vivement conseillé). C’est un ouvrage d’une centaine de pages du coup aucune excuse car il se lit facilement mais restez attentif. De nombreuses idées sont abordées par cet auteur et je trouve que les questions qu’il se pose ou expose, sont totalement dans l’air du temps.

 

 Portrait de l'écrivain via www.auditorium-lyon.com

 

A l’heure où la globalisation est plus que présente, que nous pouvons naitre au Liban et vivre en France et y être reconnu. Il est intéressant de se demander qui nous sommes au fond et vers quoi voulons nous aller. Le livre s’organise en chapitre : « Mon identité, mon appartenance » / « Quand la modernité vient de chez l’Autre » / « Les temps des tribus planétaires » / etc.

 

 

  • Mon opinion : Je m’y suis intéressée puisque je me posais des questions sur mon identité.  Je me présente souvent comme un Mars (noir à l’extérieur et métisse à l’intérieur) : je suis de nationalité belge née au Congo ayant vécu et parlé durant ma petite enfance le Kinyarwanda puis adoptée et élevée par un couple mixte belgo-rwandais. J’ai souvent le sentiment de devoir justifier qui je suis avec le cul entre deux chaises. Pour certains, je ne suis pas noire, pour d’autre je ne suis pas blanche…ce bouquin m’a ouvert les yeux. Il n’y a pas de cartographie de son identité…on est et puis c’est tout. Tant que moi, je me sens bien avec toutes ses influences venues d’ici et d’ailleurs. J’aime les digérer et les assimiler à ma manière et si pour certains elles n’existent pas…chacun son point de vue. Je suis "la seule" dans mon corps et ma tête ainsi je pense ne rien avoir à prouver.

 

Je le conseille vraiment car c’est un bouquin universel et qui pousse à la tolérance et la bienveillance tout en étant lucide au sujet de ces nouveaux enjeux de société tels que la mixité culturelle, l’intégration forcée (lorsque on est en exil d’un pays qu’on a aimé mais qu’on a perdu pour des diverses raisons) ou volontaire (par amour ou défi personnelle), le reversement des pôles économiques (la vieille Europe qui fait encore rêver mais qui est fort affaiblie et ces pays émergents qui veulent gravir les échelons et ont de nombreux espoirs).

Alors les gars, faites-vous plaisir…achetez-le…il coûte environ 6 euros pour les ados ou les adultes car il rassemble plutôt qu’il n’exclut.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                              Photos de Marianne Celis

 

 

Second livre, que j’ai choisi de parcourir c’est « On The Go » de Kristina Bazan. Étant une « followeuse » de cette jeune et pétillante blogueuse qui est suivie par plus 2,4 millions de personnes sur Instagram, sur Facebook et son blog « Kayture ».

 

 

 

C’est un bouquin confession et avec de nombreuses photos car il y en a toutes les 3 à 5 pages en noir et blanc < j’ai apprécié ce choix, ça a installé une ambiance plus intime>. C’est un livre confidence comme si une connaissance discutait avec toi et te donnait ses bons plans et tuyaux lifestyle. C’est une écriture « comme à la maison », au bout de 200 pages peut-être un peu répétitive car certaines formulations sont redondantes. Elle expose sa jeunesse et ses photos de famille, la genèse de son blog, sa passion pour la mode et la musique, l’importance de prendre soin de son corps et de son mental. On y découvre son tempérament jeune et pourtant solaire et mature.

 

 

  • Mon feedback : Une belle ballade, j’apprécie son travail depuis un peu plus an. Bien que Je l'aie découverte lorsque j’ai lancé ma marque de vêtement en 2013 < maintenant, c'est un projet en pause pour des raisons personnelles et économiques >. Malgré tout, c’est un métier qui m’intrigue car il y a dix ans, il n’existait pas. Si tu disais : « Je suis blogueuse » …On te répondait surement « Euh c’est quoi ce job, tu ne fais rien en fait. »

 

Maintenant c’est dans notre dictionnaire. Ce partage d’expérience m’a fort plu, c’est amusant de lire des histoires d’entrepreneurs, des projets qui aboutissent et évoluent, des aventures qui vous apprennent sur vous-même et vous rendent fière d’en parler < C’est génial >

 

 

Un bouquin positif et frais mais un peu trop long. Beaucoup de répétitions, l’écriture par moment est un peu lourde. Aurais-je fait mieux ? Non, j’aime lire mais je ne pense vraiment pas être une bonne rédactrice donc voilà.

 

 

Si vous aimez la mode, les sucess story, la lecture positive et rapide…c’est pour vous par contre, il n’est pas donné et ça je trouve que c’est un bémol. Il est vendu à plus de 25 euros en Belgique  (Chérissez-le ce petit bouquin =) )

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                                                            Photos de Marianne Celis

 

 

En dernier lieu pour ce premier article « lecture », je me penche sur mon assiette avec « La Cuisine Du Monde en 350 Recettes ». Il contient 311 pages. On démarre avec les bases : faire divers pains, divers pâtes asiatiques/italiennes et des sauces.

 

On poursuit le voyage avec la cuisine Nord-Américaine et on descend ensuite en Amérique du Sud.  On se déplace en Asie, on revient vers le Maghreb et on termine près de chez nous avec la cuisine Méditerranéenne : l’Espagne et l’Italie. Il y a des photos pour vous faire rêver et saliver.

 

 

 

  • Mon avis : En générale, je ne suis pas une grande fan de livre de recette car j’ai du mal à suivre des instructions. Je dis souvent à mes proches ou connaissances que je fais de la « cuisine frigo » c’est-à-dire que j’ouvre mon frigo et je fais la cuisine au feeling. Mais depuis quelques temps, j’ai fait des recherches sur l’alimentation qui convient le mieux à mes divers soucis de santé chroniques. Pour m’aider à mieux vivre avec mes douleurs et booster mon énergie et ma positive attitude car je me laisse difficilement abattre…c’est bateau mais la vie trop courte, alors j’ai choisi de prendre soin de moi et de m’organiser.

 

 

Cet ouvrage a des photos esthétiques mais pas trop car certains ouvrages te foutent le cafard avec des photos trop belles pour être réelles et te dépriment à démarrer la recette ou alors si tu la démarre, c’est en cachant le résultat.

 

Avec ces 350 recettes, je me dis que je vais m’amuser en testant des aliments ou plats inconnus ou méconnus en duo, en famille et entre amis.

Du coup en prévision des fêtes de fin d’année, c’est plutôt convivial comme cadeau ou pour des amis qui emménagent < une manière de faire des appels de phares pour s’incruster chez eux > ou pour vous tout simplement si vous souhaitez cuisiner d’autres choses. Il coûte un peu plus de 30 euros, un bon investissement à long terme.

 

Prenez soin de vous les amis et je reviens très vite avec d’autres partages et n’hésitez pas à commenter, critiquer, partager et/ou aimer les articles.

 

 

Merci d’avance et à la prochaine ;-)

 

Marianne

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

  • LinkedIn - Black Circle
  • Black Facebook Icon
  • YouTube - Black Circle
  • Black Instagram Icon
  • Twitter - Black Circle
  • Black Pinterest Icon

© 2016/2019 by MULAKOZè. Proudly created with Wix.com