DÉCIDER DE FAIRE SA PART

March 14, 2018

Une phrase que j'entends souvent avec laquelle j'ai des difficultés à être en accord avec c'est " Les personnes ne changent pas ".

Cette phrase m’irise les poils car lorsque je l'entends...je me dis " Oulala...quel fatalisme, à quoi bon démarrer sa vie si nous ne changeons pas au fond ".

 

 

 

 

 

Moi, je trouve que j'ai beaucoup changé depuis mon instant zéro où je brayais et aujourd'hui. Durant mes études en mode, j'ai eu mon premier déclic par rapport à l'industrie de la mode et ses conséquences sur le monde entier. Adolescente et jeune adulte, j'étais une fan d' H&M, Pull and Bear, Six & Mango. Je faisais du shopping tout le temps d'ailleurs il y a encore beaucoup de pièces que je porte lors des séances photo qui datent de cette époque.  Mais Il y a un an environ, j'ai décidé d'être plus " drastique " concernant ma consommation textile en n'achetant plus rien dans le circuit " Fast fashion " et en lisant les étiquettes de mes vêtements. Avant, je critiquais beaucoup mais ne faisais rien.  Alors...j'ai arrêté de pleurnicher sur le fait que la mode que je vois dans les médias populaires ou les centres commerciaux ou les réseaux sociaux ne me correspond pas. J'ai commencé à agir !!

 

 

 

Je me suis dit quant que créatrice et consommatrice...amoureuse du textile j'avais un rôle à jouer. J'ai souvent peur de me poser comme " leader " car j'ai peur de déranger ou que je donne l'impression que je juger le comportement d'autrui.

 

Alors que , c'est surtout mon comportement que je trouvais " faux-cul ". Alors l'an dernier, j'ai ressenti le besoin d'être pour certain un mouton qui suit la tendance( sachez que le mouvement a débuté dans les années 80). J'ai plutôt la sensation d'enfin ouvrir les yeux en devenant une consommatrice et une créatrice " SLOW FASHION " et prenant part au mouvement planétaire " Fashion Revolution "  né suite l’effondrement du Rana Plaza (usine de confection textile) au Bangladesh, 24 avril 2013 ( 1138 morts, plusieurs milliers de blessés très souvent amputés et majoritairement des femmes ) . C'est le moment où le monde a fait un zoom sur les étiquettes que " Monsieur et Madame tout le monde " portaient quotidiennement telles que Benetton, C&A, Primark, Camaieu, Mango, Carrefour, etc. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

" Fashion Revolution " est mouvement qui est né en hommage aux victimes de cette mode qui crée des désastres humanitaires, sanitaires et environnementaux. Cette catastrophe est la partie visible de l'iceberg.

 

 

 

 

Je pense que réellement la mode est un enjeu sociétale, politique,  écologique et surtout humain ( car tel qu'on la met en avant et la rend sexy/attractive...on crée qu'un rapport de dominant/dominé ). C'est pourquoi j'ai décidé d'acheter de manière citoyenne et ne pas juste penser que je suis au bout de la chaîne et que c'est tellement cool car ce n'est pas cher.

 

 

Réduisant clairement ma consommation de mode " Fast Fashion " à zéro ( c'était mon objectif mais j'ai loupé...j'ai acheté un jeans et une blouse chez C&A et le pire, c'est que le jeans a déteint =D) car je ne peut plus acheter un t-shirt moins cher qu'un croissant.

 

Il n'est pas nécessaire de vous plomber le morale mais plus de découvrir les alternatives et la richesse de sortir de cette autoroute de production.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet article est là pour afficher publiquement mon envie de faire ma part en tant que créatrice et consommatrice. Comment? En vous créant une série de vidéos qui parlent de cette mode qui me fait rêver, qui me donne le sourire et  qui est nécessaire pour évoluer ensemble sur le même bateau de Bruxelles à Dacca ( lieux de la catastrophe). Nous ne sommes pas obligés de le faire de la même manière mais plutôt de le voir de manière collective et diverse car il n' y a pas une manière de faire bouger l'industrie de textile. Il est primordiale de réflechir à sortir du principe " Qu'est que tu veux que je fasse...ça ne dépend pas de moi !". Alors que franchement, les gars...on peut tous faire notre part dixit Pierre Rabhi et le changement ne se fait pas en un jour. Il s’amorce et grandit grâce à une remise en question continuelle et de l'information ( c'est là que moi, créatrice/consommatrice...je peux faire ma part en vous informant).

 

 

 

Pour le moment, en tant que consommatrice je combine différentes stratégies :  la création de mon propre dressing ( autant profiter de mes compétences en couture =D), en portant des vêtements venants de brocantes, de magasins de seconde main et portant des créations de marque raisonnée ou artisanale...et surtout en consommant moins

 

Pour le blog, je n'ai pas de gros budget pour être transparente avec vous...je prévois avec ce budget la publicité, mes participations à des évènements, mes déplacements, mes achats de matériel ou vêtements ou accessoires ou produits que je trouve intéressants à acquérir, promouvoir, etc.

 

 

En tant que blogueuse, j'ai décidé depuis janvier de collaborer avec des créateurs qui m'emballent et les mettre en lumière. Pas en ayant des créations gratuites car mon but n'est pas d'avoir un dressing qui déborde ( je suis trop fainéante pour ça...laver/repasser/ranger sans cesse non merci =)) mais en installant un système de prêt le temps d'une séance photo ou d'un évènement et si j'aime réellement la pièce et que mon portefeuille me dit " Ok, baby " je l'achète. J'ai un soucis avec la gratuite car en tant que créatrice je sais ce que c'est de confectionner une pièce alors c'est une manière d'acter encore plus mon soutien #rabatjoieetjassume .

 

 

 

 

 

 

 

En tant que créatrice, je crée des pièces sur demande ainsi j’évite la création de pièce dont personne n'a besoin. Je repense mon approvisionnement en tissu en créant régulièrement avec des tissus vintage ainsi je rends certaines de mes créations plus abordables ( car souvent je reçois comme critique que la mode créateur, c'est pour les riches.), remets en circulation des tissus en très bon état et collector car en édition très limitée.  Le dernier axe qui est encore un réel chantier...c'est les nouveaux tissus, j'aimerais être de plus en plus transparente et consciente de la provenance des étoffes en trouvant des fournisseurs qui correspondent à mes attentes mais ça je pense que ça va prendre du temps...je suis motivée et je vais y arriver. 

 

 

J'aimerais savoir ce que cette mode en (r)évolution vous inspire. Laissez moi vos questions pour une prochaine vidéo sur cette thématique. Chaque vidéo sur ce thème ou vos question(s) ne sera pas forcément développé en article cela dépendra du sujet.

 

Je vous souhaite une super belle journée et un bon visionnage de la vidéo...dernière faveur les ami(e)s SVP partagez l'article ou la vidéo si ce que je raconte vous parle car c'est aussi faire sa part et faire évoluer les choses.

 

SVP & MERCI d'avance !!

Marianne

 

 

 

 

 

Photos de Lynn Vanwonterghem

LOOK : Pull " Reapeat " et Gilet en Laine - Brocante Simonis - Bruxelles - Robe longue H&M (Collection 2010) - Sac Vera pelle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

  • LinkedIn - Black Circle
  • Black Facebook Icon
  • YouTube - Black Circle
  • Black Instagram Icon
  • Twitter - Black Circle
  • Black Pinterest Icon

© 2016/2019 by MULAKOZè. Proudly created with Wix.com