OSER FRAPPER AUX PORTES

October 13, 2018

Hello,

j'espère que vous allez bien ?

 

 

Cette semaine est une bonne entrée en matière vers l'automne. Ça fait une semaine que je vis au ralentis avec un pic de douleurs jeudi et vendredi. Deux jours durant lesquels je ressemblais plus au schtroumpf grognon qu'à la nana punchy et souriante que vous voyez souvent. 

 

Assise sur mon canapé, j'étais fort nostalgique du chemin parcouru. J'ai presque fini mon emménagement et en déballant mes cartons et créant mon nouvel espace de travail. J'ai eu plein de flashback et cette semaine coincée à cause de mon corps qui flanche à l'appart, a encore plus accentué cette nostalgie.

 

Alors je voulais vous parler de l'importance d'oser frapper aux portes. Il y a presque 5 ans, j'ai été le coup cœur du Jury au concours ETHNO TENDANCE FASHION WEEK BRUSSELS  et il y a 2 ans, j'ai eu l'opportunité de remporter la Bourse VOCATIO.  Deux récompenses qui m'ont encouragé à accroitre la confiance en mon projet. Pour faire avancer, évoluer ce qui nous tient à cœur, il est nécessaire d'avoir des accélérateurs de projet. 

 

A 23ans, lorsque j'ai déposé mon nom de marque au BOIP - Office Benelux de la Propriété Intellectuelle , je l'ai fait pour pouvoir participer à un concours et être certaines que mon logo et mon nom d'artiste " Deux pouces " m'appartiendrait. Sans une idée d'où je mettais les pieds, juste une folle envie de relever le défi de créer 7 silhouettes qui montraient diverses  facettes de mon univers. Quand on a annoncé au micro mon nom comme coup cœur du Jury. J'étais avec ma sœur et ma cousine en coulisse...et j'ai tremblé et crié car je n'y croyais pas.

 

 

 

 

 

 

 

Première prise de parole en public pour remercier le jury pour cette récompense, entendre leurs conseils pour la suite et expliquer l'histoire que je voulais partager à travers ces 7 femmes qui ont foulé le catwalk. J'avais la voix qui tremblait, des bouffées de chaleur, je ne savais plus comment je m'appelais. Cette maladresse me suit encore mais l'ayant vite repérer...je me suis tournée vers des structures qui m'aident régulièrement à gommer ce manque de confiance en moi ( qui est toujours là mais que je gère de mieux en mieux  ;-)).

 

 

 

En faisant appel à des " boosteurs de projet "  tels que  Job'In Design, Qui dit Mieux ?, Comptoir des Ressources Créatives, MAD, l'AVIQ ( qui aide les travailleurs handicapés) etc. Je me dis que je me sens moins seule et dans le brouillard. Ces structures sont des tremplins, des mines d'informations pour mettre en place vos idées car ils vous donnent des outils selon votre secteur, vous permettent de rencontrer plus facilement des personnes qui vont accélérer vos projets...pleins de petites choses qui vous feront évoluer et avancer pour vos idées deviennent de plus en plus concrètes. 

 

La semaine dernière, j'ai participé à la Journée de l'Indépendant avec MicroStart qui est une agence de micro-crédit et une ASBL qui accompagne des personnes qui ont des idées mais pas d'argent. J'y suis coach de terrain depuis presque an. J'épaule des entrepreneurs dans leurs stratégies de communication, la gestion des réseaux sociaux, à parler et vendre leurs produits. En discutant avec les possibles futurs clients, c'est impressionnant de voir le soulagement dans leurs yeux lorsqu'ils se rendent compte que c'est possible de faire bouger leurs projets.  Ils sont étonnés de découvrir l'existence d'une telle structure. Et oui, on ne sait pas tout ! Cela ne veut pas dire que MicroStart soit la solution à tout loin de là mais rien que le fait de se renseigner, oser parler de cette petite idée qu'on traine dans sa tête depuis des années peut qui sait créer des ramifications qui vous permettront maintenant ou plutard de réaliser vos idées.

 

Ensuite, il y a les concours...j'ai tenté ma chance plusieurs fois. Il faut faire le deuil du 10/10 car il arrive qu'on se voit gagnant mais que ça marche pas. C'est une possibilité mais ce possible échec ne doit j'espère pas vous couper l'herbe sous le pied. On ne peut pas tout gagner. J'ai été finaliste, deuxième pour divers concours  mais je n'ai gagné que VOCATIO.  Je crois que VOCATIO, je l'ai remporté car je l'ai préparé comme une collection, défilé, une expo à part entière. Comment ?   Pour être sincère, dès que j'ai lu les infos sur le site et la raison d'être de ce concours. Je me suis dit que CE CONCOURS était fait pour moi. C'est peut-être prétentieux mais dès fois il ne faut pas avoir peur de sa propre motivation ou ambition. La peinture & la mode sont mes vocations...argent ou pas je pense que j'en ferai temps que mon corps me le permets. Selon moi, c'est le propre d'une vocation et donc  VOCATIO était pour moi. 

Alors j'ai préparé ce concours en allant à la remise des lauréats de l'édition 2015. J'ai rencontré et posé des questions à des lauréats ou membres de l’organisation sur le fonctionnement  du concours. J'ai pris des notes.

 

 

 

Auparavant, je ne supportais pas me rendre à des évènements toute seule...car je me disais qu'être seule, c'était la honte ou la loose. En fait, je réalise que c'est souvent lors de ces évènements que j'ai le plus réseauté et osé poser des questions, échangé les cartes et les numéros. Après cette remise de prix, je suis rentrée à Liège et j'ai appelé mon amie d'enfance Hélène qui est très douée pour l'écriture surtout dans un cadre professionnel. Je lui ai expliqué le concours et mes ambitions.  Et durant 2mois, on s'est vu pour créer le dossier au départ à raison de 1 fois tous les 10 jours, je savais ce qu'était ma vocation, ce qu'elle représentait pour moi mais j'avais besoin d'être épaulée pour mettre de l'ordre dans tous mes brouillons. Durant les dernières semaines précédents la remise du dossier, on se voyait  2 fois par semaine pour peaufiner le texte de présentation, voir si on avait rien laissé de côté.  C'était un super moment lorsqu'on a réussi à mettre la touche finale au dossier.J'ai fait appel à d'autres proches pour la relecture et puis réaliser une dernière correction qu'Hélène et moi avons validé. Pour enfin poster ce fameux dossier, après cet épisode de la poste...je ne touchais plus terre. J'étais déjà hyper ravie d'avoir mener à bien ce challenge et quelque soit l'issue, je me sentais déjà à une autre étape de mon projet. Et puis la suite vous la connaissez peut-être j'ai été reprise dans la 1ère sélection parmi + de 400 dossiers, puis finaliste dans la section arts appliqués.  Enfin, j'ai eu le fameux coup de téléphone m'annonçant que j'étais l'une des gagnantes de l'édition 2016 avec les félicitations du jury pour le travail fourni à la fois au niveau artistique et point de vu de la rédaction du dossier. 

 

 

J'ai appelé Hélène et je lui dis " On a réussi ma poule "  car sans elle comme " boosteuse " de projet cette aventure n'aurait pas été la même. Cet article est là pour vous encourager à réaliser vos idées quel qu’elles soient...il y a pleins de structures, de personnes pour vous accompagner dans vos aventures. D'ailleurs, si vous avez entre 18 et 30 ans et un projet qui vit en vous comme une vocation....il est toujours possible de constituer votre dossier et qui sait être l'un des 15 boursiers de 10.000 euros - VOCATIO édition 2019. Rendez-vous sur www.vocatio.be pour connaitre les modalités pratiques la remise des dossiers se clôture le 16 NOVEMBRE 2018 alors bonne chance et bon samedi.

 

 

Je pense que j'ai bien assez parlé et je vous souhaite un très bon week-end, je vais continuer à reposer mes articulations de mamy ainsi lundi, j'espère être de nouveau au taquet.

 

Prenez aussi soin de vous et à très vite !!

 

Marianne

 

xxxx

 

 

 

Photos de Lynn Vanwonterghem - Look : Blouse Seconde main venant de la boutique Tagada ( Rue Féronstré à Liège ) - Short & Top H & M ( Archi vieux ) - Chaussures Sacha ( Archi vieilles) - Boucles  d'oreilles ( d'une petite boutique fait-main  liégeoise qui a fermé malheureusement )

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

  • LinkedIn - Black Circle
  • Black Facebook Icon
  • YouTube - Black Circle
  • Black Instagram Icon
  • Twitter - Black Circle
  • Black Pinterest Icon

© 2016/2019 by MULAKOZè. Proudly created with Wix.com