WOMEN WEEK

March 12, 2019

Hello, j'espère que vous allez bien ?

 

Aujourd'hui, j'ai envie de partager avec vous un petit débriefing couplé à un " Share The Love " =  Partage de choses que j'aime lire, écouter, regarder, suivre, etc. 

Dimanche 3 mars, j'étais assise sur mon canapé  et j'ai eu un flash...je me suis dit que le 8 mars approchait à grand pas et que je voulais faire quelque chose pour marquer le coup.  Alors, j'ai démarré avec une vidéo pour vous partager ma vision de la femme, comment je me vois comme fille et puis femme. Je vous laisse le lien de la vidéo si ça vous dit ICI .

 

 

Les Droits des femmes, la quête vers un monde plus égalitaire conscient des différences de chacun tout en mettant tout en œuvre pour que chacun ai sa place. Je suis toujours révoltée de me dire que dans nos sociétés à divers degrés de gravité. C'est un défaut, un désavantage voir une tare d'être une fille. Ce qui est sidérant c'est que la population féminine est majoritaire pourtant par le système dans lequel nous avons tous été élevés : le patriarcat, nous avons encodé cette infériorité " naturelle ".   Être féministe, ce n'est pas nié les hommes, c'est agir pour que les femmes et les hommes puissent faire leurs propres choix.

 

Cette  Women Week était une façon de rappeler que ces droits que nos grand-mères, mères, nos sœurs et nos filles ont acquis par la force du corps et de l'esprit sont les premières pierres à l'édifice et que ces droits peuvent nous être retirés si on s'en dort trop sur nos acquis et qu'il reste encore des briques à poser pour que notre société, nos sociétés d'ici ou plus lointaines soient égalitaires et plus sûres. Mardi, c'est cela que j'ai développé dans cette vidéo juste ICI .

 

Je suis curieuse de lire votre vision de la femme que vous êtes ou celles qui peuplent votre vie ou la petite fille que vous étiez. Je vous joins l'adresse mail mulakozeblog@gmail.com si vous souhaitez le faire en privé. Je sais que ce n'est pas toujours facile de laisser un commentaire public surtout lorsqu'on aborde un sujet plus personnel.

Aujourd'hui, j'ai envie mettre l'accent sur quelques projets portés par des femmes ou à destination des femmes. Je me dis que ça vous donnera peut-être envie de les suivre, d'en savoir plus ou  de les soutenir.

 

Il y a d'abord les podcasts, j'ai commencé à suivre plusieurs podcasts en découvrant " La Poudre "  animée par Lauren Bastide qui est vraiment génial. Lauren est journaliste, elle invite tous les 15 jours des femmes pour parler de leurs actions, de leurs opinions, de leurs combats dans leur corps de métier, leurs engagements citoyens et féministes. Voici le lien si ça vous tente de découvrir ces discussions très intéressantes, les invités sont très différentes, les sujets abordés aussi. Je suis vraiment une inconditionnelle de ce rendez-vous, c'est ICI .

 

      Photo de l'Atelier Doré                            Nuit Originale chez Louise Rossier                 Photo d'Origine Inconnue                       Photo de Marie Rouge                                                                              

 

Il y a également " Sois gentille, dis merci et fais un bisou " tous les jeudis Clémence Bodoc, interview une petite fille sage qui a arrêté de l'être. Ce podcast est produit par Madmoizelle.com un magazine féminin 2.0 , ce magazine a aussi créé un autre podcast " The Boys Club " qui donne la parole à des hommes. Mymy et Fab questionnent un mardi sur deux, un invité sur son rapport à la masculinité tout comme " Les couilles sur la table " par Victoire Tuaillon .

 

Ces deux derniers rendez-vous sont une manière d'entendre également les hommes sur leur rapport à la virilité, le fait d'être le genre privilégié, les pièges du patriarcat pour eux et  comment ils tentent d'être des alliées pour les féministes et les femmes en général car oui, il a beaucoup d'hommes féministe...j'aime beaucoup le fait de donner la paroles aux hommes car pour en finir avec le patriarcat il faut que femmes et hommes aient l'espace de parole et communiquent séparément et ensemble. Je vous conseille vraiment d'écouter ces podcasts, c'est très instructifs, étonnants et c'est pleins de bons sujets de discussions entre amis, en couple ou en famille.

 

Dans un autre registre, je partage les personnalités que j'associe naturellement au 8 Mars pour leurs partages quotidiens, leurs prises de risques, pour leur travail. Il y a la blogueuse Fatou N'Diaye c'est une femme qui parle de nombreux tabous de la communauté afro, elle  parle  aussi de beauté, de sexualité, de l'Afrique, de la France, du racisme et d'elle en tant que fille de, maman de, compagne de et surtout elle à part entière.  www.blackbeautybag.com .

 

Il y a également Douze Février qui est une phénix. Gravement brulée à l'âge de 16 ans, maintenant âgée de 24 ans, Julie Bourges partage sur Instagram et récemment sur YouTube son expérience de rescapée des flammes. C'est le 12 février 2013, que son costume de carnaval a pris feu  en voulant fumer une dernière cigarette avant de rentrer chez elle. Quelques mois après son encadrement hospitalier, elle décide de partager en photos et par des textes sa convalescence, la douleur de se reconstruire après cette épreuve, le refus puis l'acceptation de ce nouveau corps pour s'aider elle et les autres à plus d'ouverture d'esprit face à la différence.  Julie est très solaire  et forte partage beaucoup sur le développement personnel pour se laisser vivre dans nos jours lumineux comme les plus sombres.  Parce qu'elle distribue pleins d'ondes positives et de force, je vous laisse ICI le lien de sa chaîne YouTube.

 

Une autre femme engagée que je suis assidument c'est Scheena Donia, une maman entrepreneuse âgée d'une quarantaine d'années. Elle vit a Paris, est d'origine gabonaise. Elle est multi-emplois : maman, blogueuse, communicante, conseillère en image, conférencière, directrice artistique pour des campagnes de communication, militante politique, etc. Ce qui me fait partager son contenu, c'est cette rage de réussir pour ses 4 enfants, pour montrer qu'on peut être différentes femmes en une et trouver son équilibre sans marcher sur personne, qu'il faut se lancer si un projet nous tien à cœur même si tout n'est pas impeccable...on apprend en faisant des erreurs et que l'Afrique a beaucoup de talents et de potentiels.  J'aime les vêtements, ce n'est pas un scoop ! Grâce à elle, j'ai découvert beaucoup de créateurs africains.  Puisqu'elle lance souvent des appels à créateurs pour l'habiller lors de ses séances photos ou évènements.  Pour l'instant, son site en maintenance alors je vous laisse  le lien de son profil Instagram ICI en attendant.

 

 

                                                                             Photos prises sur leur profil Instagram

 

 

Ce que j'aime également avec les réseaux sociaux, c'est le retour des poétesses, elles sont nombreuses à tellement bien écrire. La poésie...j'aime beaucoup, fin des secondaires, j'en ai même fait mon travail de maitrise (un petit mémoire). Historiquement, l'écriture était un signe de mauvaise réputation pour la gente féminine.  Alors c'est un bon pied de nez à l'histoire. La plus connue c'est la canadienne Rupi Kaur qui a écrit deux recueils de poèmes: le premier " Lait et Miel "  qui parle de viols, de féminisme, des règles, de ruptures, du rapport au corps et le fait d'être une fille de parents immigrés. Des poèmes courts, chocs  accompagnés d'une pointe de développement personnel et d'illustrations. Et le second est " Le soleil et ses fleurs ", je joins son site si son univers vous tente www.rupikaur.com .

 

Morgane Ortin est une version francophone de la poétesse moderne, elle utilise le format SMS, parle d'amours solitaires, amicaux et familiaux. Elle a publié un livre qui compile ses meilleurs poèmes " Amours solitaires " www.amours-solitaires.fr .  Sa plume est délicate, légère et simple. Je pense que c'est cette simplicité qui remets à l'honneur la poésie et ses poétesses. Elles parlent de choses personnelles ou tabous sans alexandrins ainsi leurs écrits se partagent aisément et touchent énormément de monde.

 

                                                                                                Photos prises sur leur profil Instagram

Je clôture cet article avec des livres féministes, ils font parti de mes prochaines lectures.  Le premier est " Femmes qui courent avec les loups " de  Clarissa Pinkola Estès - Éditions " Le livre de poche ". Un livre " que les femmes s"offrent entre elles" comme une initiation à la déconstruction de nos codes féminins.  Clarissa est psychanalyste et nous conte les mythes originelles autour des femmes pour tenter de nous réapproprier nos représentations et nos aspirations. Une manière de découvrir son " Soi féminin" cette part sauvage et instinctive qui est en nous sans dogmes, ni codes.

 

Comme second bouquin qui est décliné en deux tomes, il y a " Histoires du soir pour les filles rebelles " de  Elena Favilli - Éditions " Arenes ". C'est un livre a destination des petites filles mais qui se lit aussi adulte. L'autrice de ces ouvrages a rassemblé les parcours de femmes qui ont fait Notre Histoire mais qui ont été zappé de Nos Mémoires Collectives. Puisque je ne sais pas si vous l'avez remarqué dans nos livres d'Histoire ou nos cours d'Histoire on parle rarement voir pas des femmes à part Jeanne D'arc, Elizabeth I & II et Margaret Thatcher. Et puis, il y a autre chose que les contes de fée à lire aux enfants le soir. Disney n'est pas à boycotter mais à compléter avec d'autres lectures. 

 

Et je termine avec ce bouquin " Les femmes artistes sont dangereuses " de Laure Alder & Camille Viéville - Editions " Flammarion ". C'est un duo Laure est romancière et Camille est historienne de l'art. Elles dressent les portraits de peintre féminine. Et donnent les raisons de leurs actions, expliquent leurs démarches dans leurs toiles, parlent les difficultés d'accès au métier et les choses qu'elles ont laissé.

 

                                                                                                                                    Photos prises sur le site Amazone & Baz'art.org

 

 

Je vous souhaite une bonne après-midi, j'espère que ce premier " Share The love " vous a plu. Je pense que j'en referai de temps en temps pour partager les choses que j'aime...c'est quand-même sympa de partager ses bons plans.

 

Je vous laisse, belle semaine à vous...à très bientôt !!

 

Marianne

 

xxx

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

  • LinkedIn - Black Circle
  • Black Facebook Icon
  • YouTube - Black Circle
  • Black Instagram Icon
  • Twitter - Black Circle
  • Black Pinterest Icon

© 2016/2019 by MULAKOZè. Proudly created with Wix.com