ÊTRE POPULAIRE OU RIEN ?

August 11, 2019

 

Nous sommes dimanche 11 Août et il est 17H58,

 

Et d'un coup, j'ai une idée d'article, comme ça l'air de rien...Je ne sais pas si vous l'avez remarqué mais beaucoup de personnes connues ou moins connues ou inconnues se plaignent des réseaux sociaux. Une sorte de ras-le-bol " générale " car les plateformes ne cessent de mutées et l'argent prend de plus en plus de place.

Il y a quelques jours j'ai passé le cap des 900 abonné.e.s sur Facebook, il y a 290 personnes qui me suivent sur Youtube, vous êtes en moyenne une centaine à découvrir le blog par semaine et 1480 sur Instagram.

 

 

 

 

Il y a 2 ans et demi, j'ai démarré ce blog pour changer d'air. J'étais en boucle sur le fait que j'étais " foutue " que je n'arriverai pas à me remettre  et accepter ce lupus articulaire limitant et ce visage asymétrique parfois douloureux. Vous voyez cette sensation que vous servez plus à rien alors pourquoi se gêner, se censurer. Je n'avais rien à perdre. A mes yeux, j'avais plus rien à l'époque. Alors, j'ai créer mon île, mon blog.

 

Si vous débarquez par hasard sur mon site à l'instant, prenez un thé et parcourez-le  et n'hésitez pas à échanger avec moi si l'envie vous dit !

Si vous commencez à venir régulièrement ici, sachez que je vous tire mon chapeau car il y a une pléiade de blogs...choisir de passer chez moi, me donne envie de vous poser la question du " pourquoi moi ? "

Si vous êtes là depuis longtemps, sachez que je vous aime car ce site est cher à mon corps. J'ai énormément appris et grandi grâce à lui. Alors " Amour sur vous " d'avoir permis cet écho à mes mots.

 

Pourquoi un blog ?

 

 

Je pense que chaque blogueur à sa raison, cette raison évolue car c'est une outil qui vit avec nous. J'entends souvent que les followers, les lecteurs, etc. sont fatigués de cette course aux chiffres, aux likes, aux abonnées...alors certains vont être soulagés car dans quelques temps, les likes ne seront plus visibles ainsi nous serons moins influencés par l'effet mouton.

Les blogs existent depuis moins de 20 ans, vous imaginez comme ce n'est rien dans l'Histoire des Métiers, je trouve qu'on apprécie leurs coller beaucoup de nos maux, nos complexes et de nos frustrations comme si c'était le mouton noir de notre société hyper connectée. Alors qu'ils disent beaucoup nos cultures, nos sociétés, nos familles, etc.

 

" Être Populaire ou Rien ? " est le titre de l'article car je voulais aborder ce sujet avec vous. La popularité, ce gros mot qui nous fait rire car nous le trouvons souvent superficiel et débile. Pourtant notre inconscient, lui le mets souvent comme un but de vie à côté de cette belle phrase " réussir sa vie ". La popularité, c'est en soi observer " combien " on nous aime, combien nous sommes aimés des autres.

 

Alors je ne vais pas vous mentir, j'apprécie qu'on m'apprécie c'est toujours plus agréable d'être en terrain conquis qu'être dans la lutte. Dernièrement, j'ai répondu à une interview pour le blog d'Audrey , participé à séance photo pour In'fluence Magazine ça m'a fait du bien à l'égo de me dire que mon travail plait, que mon parcours plait et que moi aussi.

 

Je me suis également dit que ce n'était pas tout et elle est là la nuance. La popularité est le miroir de l'égo, cette partie de nous qui a besoin de l'attention des autres: proches ou non, qui a besoin qu'on la félicite. Se blâmer ou être faussement modeste ne la fera pas disparaitre...

Alors pourquoi pas donner de la densité, de la profondeur à cette part de nous qui souhaite qu'on l'aime.

 

Il y a plus d'un an, j'ai quitté mon compagnon après 4 ans et quelques mois après j'ai divorcé de ma mère adoptive...vous savez pourquoi car j'avais besoin de me permettre cette profondeur. J'étais rentrée dans un quotidien où je passais plus mon temps à faire en sorte qu'on m'aime pour cocher les cases pour " réussir ma vie ". A un point tel que je me réfugiais dans les toilettes de la maison pour pleurer tellement je ne me reconnaissait pas . Pourtant en public, nous étions le couple " parfait ", nous étions beau, lui était fraichement propriétaire, j'avais gagné une bourse nationale comme artiste prometteuse, nous formions un couple mix comme on dit flamand/wallon et blanc/noir beaucoup imaginaient déjà nos enfants. D'ailleurs lorsque j'ai annoncé à certains que je le quittais certains pensaient que j'allais leur annoncer que j'étais enceinte...

 

 

 

Avec le recul, je dirais que j'étais enceinte d'une certaine manière....j'étais enceinte de moi-même dirais-je. Cette rupture m'a permis de prendre conscience que je comptais pour moi, de me libérer de mes masques de fille " parfaite " qui fait parce qu'elle " doit " plutôt que parce que c'est sa voix, sa vie.

 

Dans la foulée, j'ai divorcé de ma mère adoptive...c'est un vaste pan de ma vie mais pour faire court. Je suis arrivée à la conclusion qu'il arrive qu'un couple adopte mais qu'un seul membre décide réellement d'être parent manque de pot pour moi, le parent adoptant aimant et responsable est parti trop tôt et j'ai choisi de ne plus attendre que sa femme décide d'être mon parent elle--aussi.

 

En l'espace d'un an, j'ai découvert que mon égo était plus dense que je ne le pensais. La popularité c'est l'enfant chez chacun d'entre nous qui souhaite être vu dans la foule et qu'on lui tienne la main pour qu'on ne le perd pas.

 

Alors sachez pourquoi vous en avez besoin avant de le vouloir autant....ainsi qui sait, vous ne vous perdrez pas dans cette foule qui vous voit.

Je suis l'exemple du chemin inverse, j'ai passé 20 ans de ma vie à vouloir qu'on m'aime et qu'on ne m’abandonne plus. Ainsi, je me suis abandonnée moi-même.

Il y a un an, je suis devenue populaire à mes yeux...alors oui, les chiffres de fréquentation de mon blog, le nombre de followers montrent qui choisit de miser sur moi....mais ils ne seraient rien si, je n'avais pas choisi de créer ce contenu qui me ressemble.

 

Évidemment, on peut se plaindre que algorithme d'Instagram ou de Facebook ou je ne sais quoi...nous masque, que certaines personnes deviennent des spots de pubs ambulants, d'être trop sollicité  avec ses personnes qui nous demandent de nous abonner sur Snapchat, Instagram, YouTube, Facebook, Newsletter,etc.

Posez-vous juste la question " Est-ce important pour moi ? Et Pourquoi ? "

 

Encore MERCI MERCI de lire, regarder, commenter, emailer, partager, recommender et messager mon travail sur les diverses plateformes où j'ai choisi de m'exprimer et partager avec vous et moi-même...car c'est tout simplement important pour moi,  c'est cette profondeur que j'ai choisi de donner à vos likes et vos applaudissements.

 

Bon Dimanche à vous, prenez-soin de vous...c'est précieux !

 

Marianne

xxx

 

 

Photos de Lynn Vanwonterghem

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

  • LinkedIn - Black Circle
  • Black Facebook Icon
  • YouTube - Black Circle
  • Black Instagram Icon
  • Twitter - Black Circle
  • Black Pinterest Icon

© 2016/2019 by MULAKOZè. Proudly created with Wix.com