5 JOURS A LISBONNE

December 28, 2019

 Vue de la ville en contre bas via le Senhora Do monte

 

 

Tout d'abord, je souhaitais vous dire " Joyeux Noël " j'espère qu'il vous a boosté et que vous planez un peu grâce à ces bons moments. Si ce n'est pas le cas...je vais essayer de vous envoyer un peu de soleil, des bonnes ondes avec cet article. 

 

Le 20 novembre 2019, je me suis envolée pour le Portugal et sa capitale. Je suis arrivée avec l'envie de découvrir cette ville, ce pays que ma cousine m'avait conseillé lorsque je lui avais parlé de mon envie de réaliser mon 1er voyage de solo pour mon 30ème anniversaire.

Je cherchais à partir durant 10 jours dans un pays que je ne connaissais pas mais qui était plutôt réputé " sécure " car je suis une femme forte et aussi assez parano en ce qui concerne mon sentiment de sécurité.

 

Après une chouette discussion avec Marie-Linh et quelques recherches, j'ai réservé mes billets aller-retour pour passer 5 jours à Lisbonne suivis de 5 jours à Lagos.

Cet article est là pour partager avec vous mes impressions, les adresses que je retiens de cette ville et évoquer ce que je garde de cette métropole. J'ai fait mon sac à dos avec pour seule consigne m'habiller " tranquille, aller à l'essentiel et selon la météo ". Je ne voulais pas porter un sac trop lourd ou trop gros et avoir un supplément à payer avec Brussels Airlines. J'ai booké mes billets fin août. Je suis parvenue à avoir un aller-retour pour moins de 60 euros avec cette compagnie (via le comparateur de Google).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                Entrée d'une Maison dans le Quartier de Graça

 

Dans la foulée, j'ai pris mon logement dans une auberge de jeunesse " Be Lisbon Hostel Intendente " - avec l'option dortoir de fille qui m'est revenue à 77 euros avec le petit-déjeuner compris (qui était très bon et copieux au passage).

J'ai atterri en fin d'après-midi, il y a une heure de décalage avec la Belgique (- 1H). A mon arrivée, je me suis directement mise en mode " anglais " et franchement durant les 5 jours...ça a été très facile. Je comprenais et étais comprise...c'était vraiment très agréable, ça a facilité les échanges et apaisé mon sentiment d'insécurité. A l'aéroport, J'ai directement pris une carte Viva Viagem individuelle rechargeable pour le séjour (elle revient à 0,50 euros et elle est valable durant 1 an...et non nominative.  Elle fonctionne pour tous : les bus, les trams, les navettes en bateau et les métros. Quant au trajet c'est 1,50 euros et il est valable pendant 1H). Lisbonne est une ville très bien desservie par les transports en commun.

 

 

 

J'ai démarré par un repérage des lieux après avoir posé mes valises à l'auberge. Le quartier d'Intendente est un quartier populaire et agréable. La présence policière y est constante, c'est festif, arty, alternatif et peuplé. En arrivant et voyant la police si présente, j'ai eu peur. Je me suis dit que ça allait être pénible mais sincèrement durant les 5 jours de mon séjour...je me suis sentie à l'aise et tranquille. Même en rentrant à 1H ou 2H du matin c'était " safe " car oui, Lisbonne est festive et j'en ai profité. 

 

 

Le 21 novembre, je me suis baladée dans le quartier d'Oriente. Qui est à la fois un quartier d'affaire avec des grands buildings et un énorme centre commercial. Il est également le quartier des jardins au bord de l'eau avec le Parque Das Naçoes et son Aquarium. N'étant pas encore en grande forme pour explorer l'Aquarium, je me suis baladée le long de l'eau profitant un peu du Parque Das Naçoes et surtout d'un coucher de soleil face à l'eau très dépaysant.

 

Le 22 Novembre, je me suis rendue à pied au Centre-Ville. Un périple qui m'a pris 20 à 30 minutes et m'a permis d'enfin voir la palette de couleur des maisons lisboètes, les avenues peuplées sans être bondées. M'arrêter souvent pour prendre des photos. Sur la route, j'ai croisé des artistes de rue, beaucoup de fresques urbaines de diverses tailles et j'ai vu la pluralité des motifs muraux des habitations et commerces...moi qui aime les imprimés et motifs...je vivais ma " meilleure vie ". Je suis allée jusqu'à la plage de Praça Do Comércio où j'ai vu de loin la silhouette du Cristo Rei (le frangin de celui de Rio) de l'autre côté de l'eau. Il y avait beaucoup d'amoureux sur cette plage, j'ai été leur photographe car je les voyais galérer avec leurs photos en mode " selfie " c'était mignon et agréable pour terminer la journée. Ce soir-là mes amies Sophie & Suzanne m'avaient booké une soirée découverte de la culture du Fado (genre de musique portugais poétique, mélancolique, populaire et militant) né à Lisbonne vers 1820. La première chanteuse à le rendre tellement populaire qu'il commence à toucher la bourgeoisie c'est Maria Severa Onofriana.

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                                       Photo du l'Arc de Triomphe - Visible avant la Praça Do Comércio

 

La visite était orchestrée par Diana, notre guide de Discover Lisbon. Elle nous a emmené déchiffrer quelques fresques rendant hommage au Fado. Une manière ludique de nous faire découvrir cette musique locale qui est devenue nationale...et qui depuis 2011, est inscrite au patrimoine immatériel de l'humanité. Après une petite marche nous nous sommes arrêtés dans un resto/concert Bohemia LX - Calçada Do Correiro Velho 7. Nous avons passé deux heures à écouter un "fadiste" et une "fadista" (avec quelques pauses pour faire connaissance, boire et manger un apéritif).

 

Ce qui était très instructif et me rendait encore plus impliquée c'est le fait qu'après chaque chanson Diana, la guide prenait le temps de traduire les chansons ou répondre à nos questions concernant le Fado ou l'Histoire de Lisbonne. J'ai bien accroché avec Diana. Après le concert, elle m'a invitée à passer la soirée avec elle, Antonella et une seconde amie. Toutes les trois, elles m'ont emmené dans le quartier festif de Bairro Alto.  Elles ont partagé avec moi une de leurs meilleures adresses pour des " Pasta de nata " pâtisserie locale très prisée d'ailleurs la voilà :  Manteigaria - Rua do Loreto 2 puis nous sommes parties papoter, boire des verres et enfin danser : Rua da Bica de Duarte Belo - Une rue traversée en journée par un Tram et animée la nuit par ses bars trop petits pour accueillir tout le monde ainsi l'essentiel de la soirée se passe dehors à danser, parler et se rencontrer dans cette rue assez pentue.

 

 Sculptures installées du coté de Parque Das Naçoes - Quartier d'Oriente

 

 

 

Le 23 Novembre, je me suis concentrée sur les quartiers de Graça & d'Alfama qui m'avaient été grandement recommandés. J'ai découvert Senhora Do Monte, son mirador et son église. La vue panoramique sur la ville est ravissante. Il faisait très beau ce jour-là et le groupe Mau Maria y jouait. Après avoir pris le temps d'écouter leur musique, j'ai découvert dans une annexe de l'église une salle proposant une rétrospective du photographe finlandais Pentti Sammallahti dans le cadre de l'Imago Lisboa Photo Festival. Un travail poignant exclusivement en noir et blanc. Après le mont, je suis descendue découvrir le marché Feira Da Ladra qui signifie en portugais " le Marché de la voleuse ", un marché aux puces hebdomadaire se déroulant tous les samedis dès 10h jusqu'à 17H.  En chemin, j'ai fait une petite halte dans la boutique Umbiguito Laranja dont la propriétaire vend ses propres créations et ses trouvailles vintage. Le mélange que j'affectionne. J'y ai trouvé un superbe pull fait maison de Frida Kahlo. Le marché aux puces était agréable malheureusement je suis arrivée un peu tard certains stands étaient déjà rangés ou partis. Ceux qui restaient, étaient intéressants mais je n'ai pas eu de coup cœur. L'ambiance conviviale et l'espace était agréable à découvrir et je vous le conseille.

 

Après un restaurant en solo, j'ai rejoint Diana et Antonella dans la même rue festive que la veille. Puis vers 00h30, je suis rentrée avec le dernier métro.

 

 

 

 

 

Marché aux puces de Alfama

 

 

 

 

 

 

 

Vitrine présente à l’accueil du Musée des arts populaires de Bélem

 

 

 

 

 

Le 24 Novembre, j'ai galéré pour bouger de mon lit. Je me suis bougée les fesses car c'était le dernier jour avant mon départ pour Lagos. J'ai misé sur les transports publics et moins sur mes pieds. Je me suis rendue à Bélem un quartier lisboète historique et arty plus éloigné du centre-ville. Malheureusement pour moi, ce fut ma seule journée pourrie niveau météo et programme. J'y allais pour découvrir le Musée des arts populaires en arrivant devant le bâtiment, je ne le sentais pas car il était en rénovation. A l’accueil, l'hôtesse m'informe que la collection était dans un autre musée durant le temps des travaux. Et il n'était pas trop loin mais il était trop tard pour moi de faire la route.  J'ai pesté et rebroussé chemin déçue mais pas vaincue. J'ai clôturé la journée en musique, en fado avec les mêmes que la veille dans le quartier de l'auberge de jeunesse, à Intendente. Il y avait un concert au Largo Residencias, lieu apprécié des locaux et nous avons terminé la soirée toujours en musique au RA 100 Arrorios.  J'ai eu de la chance de tomber sur Diana et Antonella car elles m'ont permis de vivre le Lisbonne local. Elles m'ont emmenées avec elles dans leur vie tout simplement. Encore Merci à elles, ça m'a touché et donné une autre dimension à mon séjour.

 

Le 25 Novembre, après une petite nuit et une douche...j'ai fait mes bagages, rendu les clés, bien mangé et je suis partie vers la gare d'Oriente pour vivre la suite du voyage que je vous partagerais dans un prochain article, je vous souhaite une bonne fin de week-end.

 

A bientôt,

 

XXX

 

Marianne

 

 

 

 

 

                                                                                                                                                                                  Photo de Pentti Sammallahti -" Kathmandu, Nepal 1994 "

                                                                                                                                                                                                                          Silver Gelatin Print

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

  • LinkedIn - Black Circle
  • Black Facebook Icon
  • YouTube - Black Circle
  • Black Instagram Icon
  • Black Pinterest Icon

© 2016/2020 by MULAKOZè. Proudly created with Wix.com