UNE BELLE SURPRISE

October 21, 2018

Hello, j'espère que vous allez bien ?

 

 

Ce dimanche, je vous parle de ma nouvelle collaboration avec Orybany qui est une boutique Slow Fashion qui prône une mode plus éthique, éco-responsable et durable.

 

Pour la petite histoire, Juliette m'a contacté cet été pour me proposer une collaboration. En lisant, son message je me suis dit super " Mon Blog plait, c'est super valorisant ". Nous nous sommes vu pour qu'elle me parle de ses idées de collaboration.  Juliette m'a expliqué qu'elle souhaitait avoir un coup de main pour la communication de sa boutique qui existe depuis presque 5 ans. Elle m'exprimait une envie de renouveau, de sang neuf et envie de déléguer aussi. Étant lectrice du blog et me connaissant depuis l’aventure Deux pouces, elle s'est dit que ma casquette de blogueuse pourrait pas mal matcher avec l'univers de son magasin. A la fin de cette entrevue, elle a décidé de me confier cette " Mission " qui est de l'aider dans la gestion de l'image de sa boutique sur les réseaux sociaux.

 

Je n'ai aucune formation académique en la matière, je suis juste autodidacte. Les réseaux sociaux, j'ai commencé à travailler avec en 2013 lorsque je me suis lancée et que je n'avais pas assez de capitale pour faire une campagne de publicité, je ne comptais pas créer une grande marque qui repose sur des investisseurs et le rythme du calendrier de la mode. Alors j'ai appris avec la technique du " Essais, Erreurs puis Réussite " à gérer les réseaux sociaux de manière professionnelle.

 

 

Look : Veste Doriane Van Overeem - Robe Pull Made and More & Pochette PAULA

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sachant cela Juliette m'a tout de même manifesté son envie de démarrer cette collaboration. C'est comme ça que le 26 septembre dernier, je me suis rendue chez Orybany - Rue des Tanneurs 60, 1000 Bruxelles pour passer une journée à créer du contenu pour Juliette.

 

J'ai réalisé trois séances photos, l'une avec elle ( car étant donné que c'était la première fois, je voulais marquer le coup et mettre Juliette en avant. C'est elle qui est à l'origine de ce projet, la cheffe d'orchestre de ce collectif d'artisans et la responsable de la boutique... c'était important de faire les présentations ;-)) et les deux autres avec des modèles Cyrill & David  qui se sont gentiment prêtés au jeu de poser dans les rues du quartier des Marolles.  J'ai également proposé de faire une vidéo pour chaque mois mettre en avant, l'un des artisans ou membre de l'équipe Orybany...voici donc la première interview, j'espère qu'il y en aura beaucoup d'autres et qu'elles vous plairont.  Dites moi en commentaire vos impressions, c'est enrichissant d'avoir des avis extérieurs sur son travail ou vos idées de questions pour les prochaines interviews.

 

C'est le première fois que je me prête à l'exercice de créer du contenu pour un autre projet que le mien. Je trouve ça intéressant de mettre en lumière le travail de quelqu'un d'autre. Cette fois, ce n'est pas moi " la vedette " et ça me plait assez.  Ainsi chaque mois,  vous pourrez voir le résultat de ce travail d'équipe sur la page Facebook, Instagram et la chaîne YouTube de " Orybany  " je vous invite à y jeter un œil amateur de mode alternative ou non...la curiosité, je vous assure, c'est une qualité.

 

 

 

 

 

Une nouvelle fois, la mode éthique est durable n'est pas là pour vous pointer du doigts " Bouh, mauvais consommateur " elle est là pour proposer des alternatives à la mode traditionnelle plus souvent visible en publicité et dans les médias traditionnels. Les habitudes ne se changent pas du jours au lendemain. Personnellement, je me considère comme une consommatrice slow fashion depuis presque 3 ans car je parviens à combiner différents manière de consommer le textile. Par le biais du seconde main, de créer mes propres vêtements ( j'aimerais tellement avoir le temps et de l'aide pour partager avec vous certains de mes partons et des tutos couture pour vous aider à sauter le pas mais bon, je garde ça dans un coin de ma tête car il n'y a que 24h dans une journée donc qui sait plutard) et j'achète des pièces neuves locales et/ou éco-responsables.  Évidemment, les pièces de marques ou d'artisans soucieux de l’environnement ou de l'humain derrière ces pièces qu'on nous vend, coûtent plus cher que celles vendues dans des enseignes grand public. Mais franchement depuis que je les achète, je me dis que très souvent je m'y retrouve plus car je sais qu'avec mon portefeuille, j'ai fait un geste citoyen, que souvent la qualité est meilleure et que je trouve énormément de pépites car innovant, ingénieux et super beau. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Car souvent cette mode alternative a du mal à être sur les feux des projecteurs car elle n'a pas souvent le même portefeuille pub que la mode standard car lorsque vous acheter un t-shirt H&M, Mango, etc. la publicité faite pour vous donner envie d'acheter ce fameux t-shirt est inclue dans 20 à 25% de votre article, le transport de la marchandise aussi représente également une grosse partie du prix de l'article et seulement 5 à 7 % du prix sera reversé à la personne qui l'a confectionné. Alors oui, tous les consommateurs ne peuvent pas devenir du jour au lendemain, des slow-fashionista  mais c'est comme tout un peu, plus peu ça fait déjà beaucoup.

 

La marque VEJA l'explique très bien créer un produit éthique et responsable coûte plus cher du coup dans leur stratégie marketing & communication, il ont fait le choix de ne pas mettre un cent dans la publicité car il préférait éviter de faire encore plus grimper les prix de leurs baskets. Ils ont ainsi énormément compter sur les réseaux sociaux et maintenant, leurs baskets sont portées partout même par Meghan, la Duchesse de Sussex ( sa blague pas ici =D )

 

Alors à travers cette collaboration pro, j'ai envie de mettre en lumière des marques ou des artisans qui se bougent les fesses pour que la mode soit moins polluante et plus humaine car il y a des gens derrières ces bouts de tissus. La marque MUD Jeans qui propose des jeans en coton bio ou recyclé, les pochettes PAULA faites à partir de tissus de récupérations, les sacs en plastiques recyclés Ucon Acrobatic , pleins d'initiatives créatives pour faire du beaux, de l'utile et transparent.

 

Je vous en avais parlé plusieurs fois en légende sous des photos postées vite fait sur Facebook, Instagram et en Story Instagram ainsi vous savez ce que je réalise pour la boutique Orybany.

 

Je file manger, à très vite pour de nouvelles aventures. Ce blog est un pur hasard qui fait du bien car me permet de découvrir de nouvelles choses et j'espère que ça vous plait.

 

 

 

Prenez soin de vous et très belle soirée à vous !

 

Marianne

 

xxx

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

  • LinkedIn - Black Circle
  • Black Facebook Icon
  • YouTube - Black Circle
  • Black Instagram Icon
  • Twitter - Black Circle
  • Black Pinterest Icon

© 2016/2019 by MULAKOZè. Proudly created with Wix.com