POURQUOI TOUT LE MONDE OUVRE SA BOUCHE


Nouvelle rentrée pour " MULAKOZè ", la 2ème en fait ! Du coup tel un 1er jour de classe, je vais me présenter brièvement. Je m'appelle Marianne, presque trentenaire...et j'ai choisi d'ouvrir ma bouche sur mon site et mes divers réseaux sociaux (et parfois dans les espaces publics) en solo, en duo ou en groupe pour aborder des sujets assez vastes et riches d’enseignement/d'échange.

Ici, je parle des handicaps, des maladies, de colorisme, d'africanité, des diversités culturelles, d'adoption, de parentalité, de la représentation de corps, des enjeux de la mode ou de consumérisme entre autres choses.

L'année 2019/20 est du coup lancée et je voulais démarrer avec un vaste sujet qui a alimenté bon nombre de mes discussions estivales.

Dernièrement beaucoup de personnes se plaignent car elles ont le sentiment que la liberté d'expression est morte...et enterrée.




















Petit Rappel : " Liberté d'expression : est le droit pour toute personne de penser comme elle le souhaite et de pouvoir exprimer ses opinions par tous les moyens qu'elle juge opportun, dans les domaines de la politique, de la philosophie, de la religion, de morale... Considérée comme une liberté fondamentale, la liberté d'expression est inscrite dans la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme (ONU, 1948, article 19) ... La liberté d'expression a comme corollaire la liberté de la presse, la liberté d'association, la liberté de réunion, la liberté de manifestation mais aussi le respect d'autrui. Elle est souvent restreinte par certaines conditions particulières qui interdisent l'incitation à la haine raciale, nationale ou religieuse ou l'appel à la violence physique contre les individus. Il en est de même pour la diffamation, la calomnie, le négationnisme, l'atteinte à la propriété intellectuelle, l'atteinte au secret professionnel... "- Source : http://www.toupie.org/Dictionnaire/Liberte_expression.htm




Et que le 21ème siècle est l'avènement du " Politiquement correct " sachez que le " Politiquement correct " n'a pas attendu notre siècle pour sortir du bois. Nous le croisions souvent dans nos échanges sans le nommer ou en être offusqué...c'est une des réelles composantes de nos échanges en société et les fauteurs de troubles qui parlent de leurs combats, essaient en fait de mettre ces tabous, ces sujets " touchy " sur la table car ils en ont marre qu'on les laisse sur le pas de la porte.


Alors pour répondre à la question sur cette présumé fin de la liberté d'expression : " Je dirais OUI & NON " et je vais m'évertuer à l'expliquer dans cet article.


Pourquoi je me montre " poule mouillée " car il n'y a pas de bonne ou mauvaise réponse à cette question. D'ailleurs c'est tout l'enjeu de notre siècle...comprendre " LA NUANCE " et développer/s'exercer à voir au-delà de notre propre regard.


Nous sommes dans le siècle du numérique/digitale, de la dématérialisation des savoirs/connaissances, de l’internationalisation des biens/des services & des personnes, des réussites poudre aux yeux et des chutes médiatiques.

Nous voyons quotidiennement un nombre incalculable d'images, d'informations et promotions qui finissent par faire griller nos neurones et ces derniers demandent une pause régulière.


Notre rythme de vie de 60Heures par jour alors que nous n'en avons que 24H en réalité. Nous poussons à bruler les étapes...à faire très régulièrement des amalgames ou raccourcis...puisque vous le savez " PAS LE TIME, SORRY ".


Là où je veux en venir avec ma non-prise de position, c'est l'urgence de voir ses PRIVILÈGES TOUT COMME ON VOIT SES OPPRESSIONS pour comprendre pourquoi tout d'un coup tout le monde ouvre sa bouche.

Les différents combats qui fleurissent sur nos médias physiques ou numériques font saigner les oreilles de certains ou deviennent des bruits de fond pour d'autres. Pourtant, ils sont des réalités quotidiennes pour ceux qui les portent publiquement pour eux-mêmes et de nombreux combattants/concernés silencieux.


Cet été, j'ai réfléchi à mes privilèges car oui, j'ai certains avantages à être à ma place malgré le fait que je subisse le racisme, le validisme, le colorisme, la xénophobie, le sexisme, etc. Sur plusieurs points ça reste tout de même cool d'être où je suis dans nos sociétés.


Il y des avantages que j'ai sans faire d'effort, c'est ça...UN PRIVILÈGE ;-)


J'ai réalisé qu'il serait intéressant d'en savoir plus sur ces personnes qui n'ont pas mes privilèges. Et comment moi-même dans mes paroles, mes actions je les oppresse de manière intentionnelle ou non.

Je ne l'ai pas fait pour être le " Prix Nobel de la Paix " =D juste parce que j'ai choisi de mettre un peu de mon temps dans cette déconstruction et apprendre à ouvrir mon cercle de connaissance/savoirs (la curiosité est un chouette défaut, le voyeurisme est une barbante qualité...cela n'engage que moi).


L'un des domaines où j'estime être " le cul dans le beurre " c'est mon identité sexuelle et mon orientation sexuelle. Je suis une nana cisgenre (mon genre ressenti correspond à mon sexe biologique assigné à ma naissance par le corps médicale) - hétérosexuelle. En la matière, le chemin que j'emprunte est très bien balisé car il représente le chemin dans lequel nos sociétés évoluent en grande majorité et érigent en exemple. Je n'ai pas à m'en faire sur ce plan-là.


N'ayant pas conscience des discriminations, menaces, oppressions que vivent les personnes issues des communautés LGBTQIA+ J'ai décidé de lire sur les sujets, regarder des vidéos éducatives, des témoignages, de participer à des évènements. Je ne souhaite pas devenir une encyclopédie des revendications LGBTQIA+ mais une alliée de leurs combats.



Pour être moins " conne " sur leurs quotidiens de vie, de donner plus d'écho à leurs messages/actions car " seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ".


Il est nécessaire de comprendre que nous pouvons faire partie de la masse oppressante et muselante sans pour autant être " Hitler " ou " Mao Tse Tung ". Dans nos habitudes de bien loti, nous faisons nos vies sans redescendre de notre tour d’ivoire car la vue y est cool et pas besoin de se poser de question... " La vie c'est du plaisir, c'est tout...puis j'ai bien assez de problème comme ça ".


Pourtant, s'éduquer soi-même par notre curiosité, notre éveil n'est pas égal à se " LISSER & DEVENIR FADE " en soignant le regard qu'on porte sur certains enjeux pourtant loin de nous ou qui ne nous concerne pas.


Être politiquement correct selon moi, n'équivaut pas à être FAUX CUL. Il y a des nuances entre le Noir & le Blanc sur les palettes...apprenez-les et appliquez-les sur vos toiles de vie SVP !!


Être politiquement correct, c'est accepté que tu ne sais pas tout et que tu peux merder...que tu peux apprendre et progresser. Pas progresser pour avoir un billet dans ta poche car oui, nous pouvons faire autre chose de nos vies que courir après des carottes.


C'est être dans " l'information active " plutôt que le " j'avale, digère et oublie " assez populaire dans nos sociétés pourtant nos sociétés et les personnes qui les composent, ont une mémoire même des mémoires.


Parce que tu sais que tu n'as que 24H dans une journée, cherche d'abord des sources d'informations fiables et vérifiables. Par la suite, elles deviendront tes références, tu délègueras et consulteras de temps en temps leurs actualités pour enrichir tes connaissances et avoir un œil critique/plus conscient de tes mauvaises habitudes que tu as ou que tu vois...pour agir en ton nom (d'allié) ou/et avertir les concernés sur certains débordements.


La liberté d'expression c'est ça aussi, reprendre le pouvoir sur son discours (sans qu'il soit prémâché), sur ce qu'on se fourre dans la tête chaque jour et créer un appel d'air dans notre bon vieux cerveau poussiéreux qu'on est 15 ans ou 95 ans.


En conclusion, bougez les meubles, réparez, embellissez, ajoutez des annexes à votre cerveau, vos habitudes, à votre " C'est la vie, c'est comme ça ". Être privilégié c'est cool mais être un privilégié mobile et conscient c'est encore plus COOL...On prend part à la fête en descendant de notre trône en voyant toujours un peu plus claire chacun des convives.

Je vous laisse avec ce beau pavé et quelques photos de Lynn Vanwonterghem (ma photographe officielle) et je vous souhaite une très belle soirée.

A bientôt !

Marianne

xxx

LOOK : Robe MULAKOZè ATELIER ( Faite maison) - Veste en Jeans Cahartt ( Seconde main) - Ceinture HEMA - Foulard/Turban Osez Le Foulard ( Offert) - Sac DiVintage ( Vintage)

  • LinkedIn - Black Circle
  • Black Facebook Icon
  • YouTube - Black Circle
  • Black Instagram Icon
  • Black Pinterest Icon

© 2016/2020 by MULAKOZè. Proudly created with Wix.com